Avis, avis à la population,
l'heure a sonné de la distribution :
une chanson pour chacun présent dans la session
accompagnée d'une bonne version.
Y'en aura une pour mon père et une pour ma mère,
une pour moi tout seul, je n'en fais pas mystère,
une pour ma donna, la plus belle de la Terre,
et une pour tous ceux qui aiment s'envoyer en l'air.

Y'en aura une pour le Sud, et une pour le Nord,
une pour tous ceux qui n'ont pas le soleil dehors.
Que tu sois loin de la mer, que tu habites au bord,
si tu veux faire la fête, on sera toujours d'accord.
Y'en aura une pour les champs et une pour les villes,
ceux qui le demandent seront livrés à domicile.
Y'en aura une pour les cinglés et une pour les tranquilles
une pour les empotés et pour ceux qui sont agiles.
Y'en aura une pour la ganja, une pour le pastaga,
une pour le gambetta et le sirop d'orgeat,
une pour la pizza, les olives et l'anchois,
une pour l'aliment mais ça, ça va de soi.
Y'en aura une pour les Ultras, toujours dynamiques,
toujours à fond même dans les moments critiques,
une pour les Winners, une pour les Fanatics,
plus une dédicace pour les joueurs de l'Olympique.

Y'en aura une pour les galères, une pour la misère,
une pour ceux qui triment sans jamais se sortir d'affaire,
une pour ceux qui vivent dans des conditions précaires,
une pour les chômeurs et une pour les interdits bancaires.
Une pour les filous, une pour les voyous,
une pour les combines pour récolter quelques sous.
Une pour ceux qui sont au trou, chemin de Morgiou.
Une pour celui qui flippe et une pour celui qui s'en fout.
Y'en aura une en patois et une en français,
aqui per tu reven cantar Moussu T.
Y'en aura une en espagnol et une en portugais,
latin je suis et latin je resterai.
Une en gascon pour faire plaisir à mamie
et une en catalan pour faire plaisir à mon papi,
une en pugliese per lu Papa Ricky,
une en piémontais pour l'homme qu'on appelle Madaski.

Y'en aura une pour le blanc, y'en aura une pour le bleu,
je suis fier de ma ville et ça, ça me rend heureux.
Y'en aura une pour les jeunes et une pour les vieux
car voir les gens ensemble, moi, ça me rend joyeux.
Y'en aura une pour mon son, toujours en intervention,
et une pour raconter nos pérégrinations.
Une pour les filles qui trouvent les marseillais mignons
et une pour les amis qu'on se fait dans toutes les régions.
Y'en aura une pour le port, y'en aura une pour les grues,
une pour les ferrys et une pour les pointus.
Y'en aura une pour l'odeur de ma rue quand il a plu
et une pour le soleil qui, l'été, te rend calut.
Y'en aura une pour le bus, surtout le 89,
qui m'emmène a l'assedic voir si y'a du neuf,
une pour le chauffeur qui parle toujours avec une meuf,
rien pour les contrôleurs car ils sont pires que les keufs.

Y'en aura une pour ma maison, une pour le Panier,
une pour Jahid et une pour l'épicier,
une pour les minots qui jouent dans les escaliers.
D'où que tu sois, défends la vie de ton quartier.
Y'en aura une spécialement faite pour l'Idéal Bar,
dédicace à Paul qui sourit derrère le comptoir.
Une pour le Degust où je me file tous les soirs,
dédicace à Brahim le grand lanceur de pétards.
Y'en aura une pour Lux B et une pour Gari,
une pour Hypnotik et le grand Cheb Mahman D.,
une pour Namor, Raggaméfi,
une pour les Blacks Lions et le Vitrolles Posse,
une pour Faboulous et les nissarts chantants,
une pour Bouducon et le célèbre Jean Valjean,
une pour les Femmousas et bien sûr Félix Castan,
et une pour la Chourmo qui va toujours de l'avant.

Mais y'aura rien pour ces salauds qui tous les jours nous niquent,
qui risquent notre peau pour ramasser leur fric.
Ils font les beaux dans les tubes cathodiques
et, par derrière, te manient la bombe et la trique.
Non, rien de rien de rien de rien de rien de rien
pour tous ces mecs qui nous polluent le quotidien.
Non, rien de rien de rien de rien de rien de rien,
je ne chanterai que pour les gens que j'aime bien.

Lyrics a verse, Massilia Sound System, 1993

maison